UNE MANCHE « À DOMICILE » POUR LES ÉQUIPAGES CITROËN RACING !

download-pdf
download-image
download-all
ven, 20/10/2017 - 22:30
(153 Vues)

Même si aucun d’entre eux n’est Gallois, Kris Meeke, Paul Nagle, Craig Breen, Scott Martin ou Chris Patterson considèrent tous le Wales Rally GB comme leur rallye à domicile. Trois semaines après la victoire en Catalogne, Citroën Total Abu Dhabi WRT aborde l’avant-dernière manche de la saison avec envie et ambition.



LE CHARME DES FORÊTS BOUEUSES

De la pluie, de la boue, du brouillard et même du verglas… Bienvenue dans les forêts du Pays de Galles, pour l’avant-dernière manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes ! Ne vous y trompez pas : malgré cette description plutôt lugubre, le Wales Rally GB recueille tous les suffrages, aussi bien auprès des pilotes que des spectateurs. Ces derniers n’hésitent pas à braver le mauvais temps pour admirer leurs pilotes favoris, lancés à pleine vitesse sur des chemins de terre réputés pour leurs changements d’adhérence.

Cette édition ne manquera pas d’intérêt, d’abord parce qu’il s’agira de la première apparition des World Rally Cars 2017 sur ce terrain toujours propice à la glisse et au spectacle. De plus, les titres mondiaux pourraient être décernés à l’issue de cette douzième manche.

Basée à Deeside, au nord du Pays de Galles, l’épreuve débutera le jeudi soir, lors d’une super spéciale tracée sur l’hippodrome de Tir Prince. Les hostilités commenceront véritablement le vendredi, avec deux boucles de trois secteurs classiques et bien connus des pilotes. Avec un simple changement de pneus à mi-journée, toute erreur ou problème mécanique se paiera au prix fort. Longue de dix-sept heures, la deuxième journée sera encore plus difficile, avec pour commencer sept spéciales enchaînées sans assistance, puis deux chronos disputés à la seule lueur des phares. Le dimanche, les cinq dernières ES départageront les prétendants à la victoire, qui se retrouveront sur le podium de Llandudno.

À l’image de la cérémonie de départ de Tir Prince, le public aura de nombreuses occasions d’aller à la rencontre des pilotes, avec le changement de pneus à Newtown (vendredi à 13h27), les regroupements à Chester (vendredi à 19h01), Corris (samedi à 11h13) et Brenig (dimanche à 11h28), ainsi que la spéciale tracée dans le parc du château de Cholmondeley (samedi à 15h45). Tous issus des îles britanniques, Kris Meeke (Irlande du Nord), Paul Nagle (Irlande), Craig Breen (Irlande), Scott Martin (Angleterre) et Chris Patterson (Irlande du Nord) ne seront sans doute pas les moins sollicités au moment de signer des autographes ! 

LES ENJEUX : CONSOLIDER LE POTENTIEL DE LA CITROËN C3 WRC

Avec la deuxième place d’Andreas Mikkelsen en Allemagne et la victoire de Kris Meeke en Espagne, Citroën Total Abu Dhabi WRT a débuté un cycle de résultats positifs lors des deux derniers rallyes. L’intense travail des ingénieurs, techniciens et équipages porte ses fruits et ces résultats n’ont fait que renforcer la détermination de l’équipe dirigée par Yves Matton.

Chacun sait toutefois que la physionomie du parcours gallois est différente des derniers terrains rencontrés. Mais le niveau de performance affiché en Pologne indique un réel potentiel de la Citroën C3 WRC sur la terre grasse. Comme souvent, la combinaison de la météo et des ordres de départ pour la première étape pourrait avoir une influence majeure sur le déroulement de la course. S’il pleut vendredi, les huitième et neuvième positions de Craig Breen et Kris Meeke sur la liste des partants constitueront un handicap difficile à combler. Quoi qu’il en soit, les pilotes Citroën sont bien décidés à briller devant leur public !

Avant de rejoindre le Pays de Galles, Kris Meeke aura passé beaucoup de temps derrière le volant d’une WRC. Sitôt la séance d’essais préalable à ce rallye achevée, il a pris la direction de Saint-Marin pour participer au Rallylegend sur une Citroën Xsara WRC. Victorieux de deux rallyes cette saison – comme Sébastien Ogier et Ott Tänak – Kris sera forcément placé sous les feux de la rampe sur ses terres. À l’approche de la fin de la saison, le pilote de Dungannon veut se placer dans les meilleures dispositions en vue de la saison 2018. Pour sa dixième participation à l’épreuve, il voudra répéter sa course quasi-parfaite de 2015, à l’issue de laquelle il avait terminé deuxième.

Six fois au départ de l’épreuve, Craig Breen possède moins d’expérience que son équipier. Mais il a régulièrement prouvé sa capacité d’adaptation et sa constance au volant de la Citroën C3 WRC. Avec six cinquièmes places acquises cette saison, l’Irlandais vise un résultat similaire… si ce n’est mieux ! La troisième voiture sera pilotée par Khalid Al Qassimi. Le pilote d’Abu Dhabi n’a plus participé à la manche britannique du WRC depuis 2010, mais il se montre également très motivé pour poursuivre sa progression au volant de la C3 WRC.

Pour préparer cette épreuve, Citroën Racing a organisé une séance d’essais dans le sud de la France, sur des bases représentatives des chemins forestiers gallois. Pluie, boue et brouillard étaient déjà au rendez-vous pour mettre les équipages dans l’ambiance !

ILS ONT DIT

YVES MATTON, DIRECTEUR DE CITROËN RACING : « Pour la dernière manche européenne de la saison, nous allons être confrontés à un terrain très spécifique, qui ne fait pas partie de ceux ayant beaucoup souri à Citroën par le passé. Course après course, la C3 WRC évolue, qu’il s’agisse de détails ou de modifications plus importantes. L’objectif est toujours de rendre la voiture plus polyvalente et facile à exploiter. La Grande-Bretagne nous permettra d’estimer les progrès effectués dans ce domaine au cours des derniers mois. Nous scrutons attentivement les prévisions météo, car elles auront une grande influence sur nos performances du premier jour. Quoi qu’il en soit, nous serions satisfaits en plaçant à nouveau une voiture sur le podium final. » 

KRIS MEEKE : « Le Wales Rally GB est évidemment une épreuve très spéciale pour moi. C’est sur ces routes que j’ai disputé mon tout premier rallye, il y a une petite vingtaine d’années ! C’est donc le terrain que je connais le mieux et qui est le plus naturel pour moi. Notre victoire en Espagne a été un boost pour le moral de toute l’équipe. Pour autant, cela ne garantit rien pour cette épreuve. Nous verrons quel sera notre niveau de performance dans les forêts galloises. Cela dépendra évidemment de la météo et notre neuvième position sur la route le vendredi sera un handicap s’il pleut. En tous cas, je suis très motivé et je ferai le maximum pour apporter un autre bon résultat à Citroën. »

Nombre de participations à l’épreuve : 9
Meilleur résultat : 2e (2015)

CRAIG BREEN : « Entre mes participations en Championnat de Grande-Bretagne et en WRC, je considère avoir une bonne connaissance de ce terrain. J’ai beaucoup de bons souvenirs, le plus fort étant notre titre en Junior WRC. C’était en 2011 et l’instant était d’autant plus fort que mon copilote Gareth Roberts était Gallois. Après un rallye d’absence, je suis très heureux de retrouver la C3 WRC pour les deux dernières manches de la saison. Comme toujours, il est assez difficile de se fixer un objectif précis, tant les conditions peuvent influer sur la hiérarchie. Mais après six cinquièmes places, il est certain que je voudrais faire un peu mieux ! »

Nombre de participations à l’épreuve : 6
Meilleur résultat : 13e (2012 & 2015)

KHALID AL QASSIMI : « Ma dernière participation au Wales Rally GB remonte déjà à 2010 ! Il s’agira donc d’un tout nouveau challenge pour moi. Nous savons à quel point ce rallye est difficile, notamment à cause de la météo qui rend les spéciales boueuses. Avant de partir au Pays de Galles, je pourrai effectuer une journée d’essais et je compte sur l’expérience de l’équipe pour disposer d’une C3 WRC aux réglages adaptés à mon style de pilotage. »

Nombre de participations à l’épreuve : 3
Meilleur résultat : 11e (2010)

CHIFFRES-CLÉS

  • 21 spéciales totalisant 304,36 km chronométrés
  • 28 pneus Michelin par pilote pour le rallye, à choisir entre les Latitude Cross S5 (tendres) et H4 (durs). 
  • 3 victoires pour Citroën en Grande-Bretagne, de 2008 à 2010 avec Sébastien Loeb et Daniel Elena (Citroën C4 WRC)

FLASH-BACK : RALLYE DE GRANDE-BRETAGNE 2009

Au départ de la dernière manche de la saison, Sébastien Loeb compte un point de retard sur Mikko Hirvonen. D’emblée, le pilote de la Citroën C4 WRC prend la tête. Mais à la fin de la journée, il ne compte que 5’’3 d’avance sur son rival. Le lendemain matin, il fait le break en attaquant très fort sous la pluie : en deux spéciales, l’écart est porté à 25’’. Mais rien n’est jamais joué avant l’arrivée… Le dimanche matin, Seb perd une bonne partie de son avance à cause d’un problème technique. L’équipe Citroën est inquiète, mais dans la spéciale suivante, c’est au tour de Mikko de perdre une minute pleine ! Cette fois, rien ni personne ne peut plus empêcher le duo Loeb/Elena de filer vers la victoire et un sixième titre mondial consécutif…

LA QUESTION TOTAL :
COMBIEN DE VICTOIRES MONDIALES ONT REMPORTÉ CITROËN ET TOTAL ? 

Soutenues depuis… toujours par Total, les équipes officielles Citroën comptent des victoires dans trois championnats mondiaux FIA. En Rallye-Raid, Pierre Lartigue, Ari Vatanen et Timo Salonen ont accumulé 36 succès. Il faut y ajouter les trophées glanés lors des trois saisons de WTCC, avec un total de 47 victoires obtenues par José María López, Yvan Muller, Sébastien Loeb et Ma Qing Hua. Depuis le Rallye d’Espagne, Total et Citroën comptent également 98 victoires en WRC grâce Sébastien Loeb, Sébastien Ogier, Kris Meeke, Carlos Sainz, Philippe Bugalski, Dani Sordo, Mikko Hirvonen, François Duval et Jesus Puras. Soit un total de 181 victoires mondiales, série en cours ! 

VISIT ABU DHABI : LES SITES UNESCO D’AL AÏN

Jadis une oasis verdoyante pleine de vie, Al Aïn (« le Printemps ») recèle l’un des campements humains les plus vieux au monde. Désormais classés au patrimoine mondial de l’Unesco, les six oasis et les sites archéologiques de Bida bint Saud, Hafeet et Hili témoignent de l’occupation humaine sédentaire de la région depuis le néolithique. Les ‘remarquables vestiges’ cités par l’Unesco comprennent des tombes en pierre circulaires (datant de 2 500 avant J-C), des puits, ainsi que de nombreuses constructions. Hili dispose également de l’un des plus anciens exemples de fajal, un système d’irrigation intelligent datant de l’Âge de fer. 

PROGRAMME RALLYE DE GRANDE-BRETAGNE

GMT+1 JUSQU’AU 28/10/17
GMT LE 29/10/17

 

JEUDI 26 OCTOBRE 

08h00 : Shakedown – Clocaenog (3,32 km)

18h57 : Départ (Hippodrome de Tir Prince)

19h00 : ES1 – Visit Conwy Tir Prince (1,49 km)

20h04 : Parc fermé (Deeside)

 

VENDREDI 27 OCTOBRE

07h15 : Assistance A (Deeside – 15’)

10h20 : ES2 – Myherin 1 (20,28 km)

11h00 : ES3 – Sweet Lamb 1 (4,24 km)

11h15 : ES4 – Hafren 1 (35,14 km)

13h27 : Zone de montage des pneus et rampes de phares (Newtown – 15’)

14h31 : ES5 – Myherin 2 (20,28 km)

15h11 : ES6 – Sweet Lamb 2 (4,24 km)

15h26 : ES7 – Hafren 2 (35,14 km)

20h01 : Assistance B (Deeside – Flexi 45’)

 

SAMEDI 28 OCTOBRE

06h10 : Assistance C (Deeside – 15’)

07h55 : ES8 – Aberhirnant 1 (13,91 km)

08h47 : ES9 – Dyfnant 1 (17,91 km)

09h59 : ES10 – Gartheiniog 1 (12,61 km)

10h28 : ES11 – Dyfi 1 (25,86 km)

12h08 : ES12 – Gartheiniog 2 (12,61 km)

12h37 : ES13 – Dyfi 2 (25,86 km)

15h48 : ES14 – Cholmondeley Castle (1,80 km)

16h55 : Assistance D (Deeside – 30’)

18h55 : ES15 – Aberhirnant 2 (13,91 km)

19h47 : ES16 – Dyfnant 2 (17,91 km)

22h26 : Assistance E (Deeside – Flexi 45’)

 

DIMANCHE 29 OCTOBRE

07h00 : Assistance F (Deeside – 15’)

08h34 : ES17 – Alwen 1 (10,41 km)

09h08 : ES18 – Brenig 1 (6,43 km)

10h06 : ES19 – Gwydir (7,49 km)

11h09 : ES20 – Alwen 2 (10,41 km)

12h18 : ES21 – Brenig 2 Power Stage (6,43 km)

13h35 : Arrivée (Llandudno)

fdfdffd
Scroll