UNE JOURNÉE CONSTRUCTIVE POUR BREEN ET MIKKELSEN

download-pdf
download-image
download-all
sam, 10/06/2017 - 21:00
(360 Vues)

Les équipages Citroën Total Abu Dhabi WRT ont atteint leurs objectifs lors de la deuxième étape du Rallye de Sardaigne. Craig Breen / Scott Martin ont été en mesure de signer des temps parmi les équipages de référence, tandis qu’Andreas Mikkelsen / Anders Jæger ont poursuivi leur progression à bord de la C3 WRC.



Dès 5h00, le parc d’assistance d’Alghero s’animait avec l’arrivée des premiers concurrents. Les C3 WRC au départ de cette deuxième journée étaient pilotées par Andreas Mikkelsen, neuvième du classement général, et Craig Breen, de retour dans le cadre du Rally2.

Avec les longues spéciales de Monti di Ala’ et Monte Lerno, cette étape s’annonçait comme la plus éprouvante pour les équipages, les voitures et les pneumatiques.

Deuxième sur la route, Andreas Mikkelsen devait composer avec le phénomène de balayage inhérent aux épreuves poussiéreuses. Pour compenser, le Norvégien disputait la première boucle avec des pneus Michelin LTX Force à gomme tendre. Au fil des spéciales, il essayait différents réglages mais perdait deux minutes en crevant dans Monte Lerno 1 (ES12).

La matinée de Craig Breen démarrait avec un joli troisième temps dans Coiluna – Loelle 1 (ES10). Il rentrait ensuite dans le rang, en délicatesse avec le comportement de sa voiture.

Après l’assistance de mi-journée, les équipages repartaient avec des Citroën C3 WRC chaussées de pneus durs.

À nouveau, Craig Breen se mettait en évidence dans Coiluna – Loelle : pour le second passage, l’Irlandais signait le deuxième chrono, à une seconde du scratch !

Monte Lerno ne voulait décidément pas sourire à Andreas Mikkelsen, qui devait disputer la spéciale en propulsion à cause d’un problème de différentiel avant. Cela n’entamait pas son esprit positif et la satisfaction d’avoir encore progressé dans sa compréhension de la C3 WRC.

Demain, la troisième et dernière journée du Rally Italia Sardegna sera un sprint de quatre spéciales, enchaînées sans assistance.

 

ILS ONT DIT

Andreas Mikkelsen : « Cela va de mieux en mieux ! Après la première journée, que nous avions plutôt consacrée à la découverte de la C3 WRC, j’étais arrivé à la conclusion que je devais conserver mon style de pilotage – que je sais efficace – et travailler plutôt sur les réglages. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui, avec de nombreuses modifications d’une spéciale à l’autre. C’est toujours compliqué de procéder de la sorte pendant un rallye, car nous n’avons que l’assistance de mi-journée pour procéder aux changements les plus importants. L’essentiel est là : nous allons dans la bonne direction. »

Craig Breen : « Il semblerait que nous ayons eu un très bon package pour la première spéciale de la boucle. Cela m’a permis d’afficher de bonnes performances, contrairement aux deux autres secteurs sur lesquels j’étais en difficulté. Nous ne savons pas encore pourquoi, mais je me suis fait plusieurs chaleurs     . Quoi qu’il en soit, nous avons réussi à venir à bout de cette étape en accumulant toujours plus d’expérience. Nous essaierons d’en faire de même demain. »

 

CLASSEMENT JOUR 2 OFFICIEUX

  1. Tanak / Jarveoja (Ford Fiesta WRC) 2h56’37’’3
  2. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +24’’3
  3. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +1’02’’2
  4. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) +2’10’’8
  5. Hanninen / Lindstrom (Toyota Yaris WRC) +2’42’’1
  6. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +3’26’’1
  7. Ostberg / Floene (Ford Fiesta WRC) +3’56’’0
  8. Mikkelsen / Jaeger (Citroën C3 WRC) +7’47’’6

… Breen / Martin (Citroën C3 WRC) +44’09’’3

Scroll