RÉTROMOBILE 2018 : CITROËN FÊTE LES 70 ANS DE 2CV, LES 50 ANS DE MÉHARI ET PRÉPARE SON CENTENAIRE… | Média Citroen France

RÉTROMOBILE 2018 : CITROËN FÊTE LES 70 ANS DE 2CV, LES 50 ANS DE MÉHARI ET PRÉPARE SON CENTENAIRE…

download-pdf
download-image
download-all
mer, 31/01/2018 - 16:00
(2455 Vues)

A l’occasion du salon Rétromobile 2018 qui se tiendra du 7 au 11 février à Paris, Citroën mettra à l’honneur deux modèles iconiques : 2CV, présentée en 1948, qui célèbre ses 70 ans, et Méhari, lancée en 1968, qui fête ses 50 ans. Fait rare, la Marque profite de cette occasion pour exposer l’ancêtre de 2CV : un prototype issu du projet ‘TPV’ de 1939 (Toute Petite Voiture). Ces deux anniversaires sont aussi mis en valeur au travers d’œuvres originales : deux grandes ‘grappes’ plates de pièces détachées, dans l’esprit de celles trouvées dans les boites de maquettes pour enfants. Seule différence : l’échelle 1, car ce sont là de véritables pièces de 2CV et Méhari ! Enfin, la Marque lance les préparatifs d’un autre anniversaire emblématique : ses 100 ans, qu’elle fêtera en 2019 !



Pour l’édition 2018 du Salon Rétromobile (Paris Expo Porte de Versailles) qui se tiendra du mercredi 7 au dimanche 11 février (soirée presse le mardi 6 février dès 19h), Citroën invite les visiteurs à venir découvrir son stand (Pavillon 1). A la clé : voyage dans le temps et plongée dans les souvenirs d’enfance. Visite guidée…
 

70 ANS DE 2CV, LE MYTHE POPULAIRE

Salon de Paris 1948. Citroën 2CV est dévoilée devant le Président de la République Vincent Auriol et laisse bouche bée la foule présente. Si d’aucuns raillent sa silhouette singulière, d’autres devinent en elle toutes les qualités qui manquent encore à nombre de modèles : simplicité, légèreté, agilité, confort, polyvalence…

Dès les premiers jours, l’afflux des commandes donne raison à la Marque et à ses concepteurs visionnaires.
André Lefebvre, responsable du bureau d’études Citroën, dote 2CV d’une foule de technologies ingénieuses pour l’époque : traction avant, suspension souple à grands débattements, moteur bicylindre refroidi par air, etc.

Populaire au sens noble, Citroën 2CV devient un véritable phénomène de société : voiture des agriculteurs comme des curés, des pères de famille comme des étudiants, elle connait une carrière exceptionnelle de 42 ans, avec plus de 5,1 millions d’exemplaires écoulés (incluant les fourgonnettes) jusqu’en 1990. Aujourd’hui encore, la ‘Deuche’ reste une icône de l’histoire automobile et fédère de très nombreux collectionneurs à travers le monde.
 

TPV, l’ancêtre de la 2CV (1939)
Annonciateur de 2CV, le projet TPV (Toute Petite Voiture) naît dès 1936. Objectif : faire de l’automobile un produit courant, utile au travail du monde agricole et accessible aux classes populaires, à une époque où elle est encore considérée comme un objet de luxe. Simplicité, frugalité et ingéniosité doivent dès lors se conjuguer au service d’un objectif : « transporter quatre personnes et cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet, à la vitesse maximale de 60 km/h ». Résultat : l’auto pèse 370 kg à vide et son coût revient à un tiers de la 11 CV. Elle ne possède même qu’un seul phare car la législation de l’époque n’obligeait pas d’en avoir 2 !

En 1939, environ 250 modèles de pré-série sont prêts pour le Salon de l'Automobile de Paris… Mais celui-ci est annulé en raison de la déclaration de guerre. Les véhicules sont volontairement détruits ou cachés. Seuls quatre sont parvenus jusqu’à nous, dont trois furent retrouvés en 1994 dans le grenier inaccessible d’une ferme au Centre d’Essais Citroën de la Ferté-Vidame… C’est l’un de ces trois modèles qui est exposé à Rétromobile.

 

50 ANS DE MÉHARI, L’ANTICONFORMISTE

Mai 1968. Alors que toute une génération bat le pavé parisien en quête de plus de libertés, Citroën dévoile un modèle de loisirs avant l’heure : Méhari. Ce cabriolet atypique construit sur une plateforme de Dyane 6 fait presque figure d’objet roulant non identifié sur les routes de l’époque. Pour cause : son étonnante présentation - fraîche, décomplexée et sans prétention - vient bousculer les codes des cabriolets traditionnels.

A la fois polyvalente, pratique et économique, Citroën Méhari est l’alliée idéale des escapades de bord de mer grâce à son ingénieuse carrosserie en plastique ABS qui la rend à la fois très légère (525 kg), insensible à la corrosion et intégralement lavable au jet d’eau. Décalée tout en étant résolument conviviale et optimiste grâce à sa modularité généreuse et ses couleurs pop, cette petite Citroën est immédiatement un succès populaire.

Symbole de liberté et d’un art de vivre simple et insouciant, Citroën Méhari devient rapidement un phénomène de société. Elle connaît ainsi une grande carrière au cinéma (notamment dans la très populaire série « Le Gendarme » avec Louis de Funès) et sur les routes du monde (Raid Liège-Dakar-Liège en 1969, Raid Paris-Kaboul-Paris en 1970, etc.). Elle sera produite pendant près de 20 ans, jusqu’en 1987, à 145 000 exemplaires.                                           

 

DEUX ŒUVRES ORIGINALES POUR SUBLIMER LA NOSTALGIE DES 2CV ET MÉHARI !

Parce que 2CV et Méhari sont souvent associées aux souvenirs d’enfance de toute une génération, les anniversaires de ces deux icônes automobiles sont également célébrés par le biais artistique ! Chacun des modèles se voit en effet magnifié, pièce par pièce, au travers de deux œuvres monumentales signées Stéphane Gillot.

Cet artiste, par ailleurs réalisateur d’émissions de télévision, était passionné de maquettes quand il était enfant. Aujourd’hui, il s’amuse à faire revivre l’imaginaire autour d’objets industriels du passé empreints de nostalgie, en les découpant et en les mettant en grappe avec l’aide de ferronniers d’art. Ainsi déconstruits et mis à plat, ces objets semblent sortis d’une boite de maquette neuve, figés dans la possibilité d’une nouvelle vie. Mais alors que les maquettes traditionnelles sont miniaturisées et assemblent des pièces neuves, les œuvres de Stéphane Gillot sont à l’échelle 1:1 et rassemblent de véritables pièces détachées chargées d’histoires. Sur ce principe, l’artiste a réalisé en octobre dernier une exposition au théâtre de la Madeleine à Paris, avec 12 produits éclatés et mis à plat, du VéloSolex au Baby-foot Bonzini.

Au salon Rétromobile, Citroën expose la vision de l’artiste de l’iconique Méhari, et sa toute dernière création avec 2CV. Allégorie de l’enfance, la vue ainsi éclatée et magnifiée de ces deux modèles en fait de véritables ‘madeleines de Proust’ !

  • Photos exclusives de la réalisation de l’œuvre avec 2CV téléchargeables sur notre site presse
  • L’univers de l’artiste est à retrouver sur le site www.1on1.fr et sur son compte Facebook
     

ET BIEN D’AUTRES MODÈLES POUR VOYAGER DANS LE TEMPS !

Aux côtés des deux modèles fêtés pour cette édition, la Marque montre qu’elle n’a rien perdu de sa créativité et de sa vision de la liberté automobile en exposant son dernier né : le SUV compact Citroën C3 Aircross. Par ailleurs, grâce au concours des clubs de collectionneurs Citroën, d’autres modèles iconiques de la Marque seront exposés. L’opportunité pour le visiteur d’un véritable voyage dans temps, des années 30 aux années 70 !

Tous les modèles exposés en un coup d’œil :

Citroën C4F Large

1931

Citroën Traction Avant 11AL Cabriolet

1935

Citroën Traction Avant 11BL Coupé

1938

Citroën 2CV Type A (TPV)

1939

Citroën 2CV Spécial

1976

Citroën Méhari

1969

Citroën CX 2000 Super

1979

Citroën C3 Aircross

2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

LE LOGO DU CENTENAIRE DE LA MARQUE DEVOILÉ

Citroën profite également du salon Rétromobile 2018 pour fédérer d’ores et déjà les clubs de collectionneurs Citroën autour des préparatifs du centenaire de la Marque qui sera célébré tout au long de l’année 2019. L’occasion pour la Marque de dévoiler le logo dédié à cette opération.  Ce logo capitalise sur la marque ‘Origins’ née en juin 2016 lors de la création du musée virtuel Citroën Origins et déclinée depuis lors sur l’ensemble des activités liées à l’histoire de la Marque, notamment au travers de ses produits dérivés.

Clin d’œil à l’histoire, ce logo intègre par ailleurs l’emblème des chevrons dans un ovale tel qu’il existait aux origines de la Marque en 1919, lequel découlait lui-même de la première entreprise d’André Citroën dédiée à la fabrication d’engrenages à chevrons…

Comme les années précédentes, les visiteurs pourront par ailleurs échanger avec les représentants des clubs de collectionneurs présents sur le stand. Une boutique de produits dérivés sera également proposée.

En attendant Rétromobile, les modèles les plus emblématiques de l’histoire de la Marque sont à retrouver sur le site Citroën Origins : www.citroenorigins.com (musée virtuel regroupant 62 véhicules, disponible dans 33 pays).

 

CONTACTS PRESSE
Paul MAHOUIN - Tél. : +33 (0)7 61 52 63 16 - paul.mahouin@citroen.com
Nathalie ROUSSEL - Tél. : +33 (0)6 87 77 41 82 - nathalie.roussel@citroen.com

 

Scroll