MEEKE, LEFEBVRE ET AL QASSIMI SUR LES CITROËN C3 WRC EN ESPAGNE

download-pdf
download-image
download-all
mar, 05/09/2017 - 14:45
(130 Vues)


  • Après six semaines de pause, le Championnat du Monde des Rallyes reprendra avec le RallyRACC Catalunya – Rally de España (5-8 octobre).
  • Trois C3 WRC seront engagées par Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. Elles seront confiées aux équipages Kris Meeke / Paul Nagle, Stéphane Lefebvre / Gabin Moreau et Khalid Al Qassimi / Chris Patterson.
  • Présents en Espagne pour effectuer les reconnaissances, Craig Breen / Scott Martin disputeront ensuite les deux dernières manches de la saison : le Wales Rally GB (26-29 octobre) et le Rally Australia (16-19 novembre).
  • Citroën Racing souhaite beaucoup de réussite à Andreas Mikkelsen / Anders Jæger, qui feront leurs débuts sous de nouvelles couleurs après les trois rallyes disputés sur la C3 WRC.

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing
​« Avec son parcours mixte, le Rallye d’Espagne correspond bien aux qualités de la C3 WRC et nous espérons être à nouveau dans le peloton de tête. Aussi rapide sur terre que sur asphalte, Kris Meeke pourra repartir sur les bases de la confiance acquise lors de la deuxième étape en Allemagne, avec l’ambition de signer un résultat positif. Stéphane Lefebvre, dont la nomination était annoncée depuis plusieurs semaines, pourra également confirmer sa progression. Enfin, Khalid Al Qassimi pilotera la troisième C3 sur un rallye qu’il apprécie particulièrement. Évidemment, les fans de Craig Breen seront déçus de ne pas le voir au départ, mais je dois composer avec des contraintes budgétaires qui ne nous permettent pas d’engager plus de voitures. Dès le début de la saison, le programme de Craig était prévu sur onze rallyes et nous avons estimé, en concertation avec lui, qu’il était préférable qu’il soit plutôt au départ en Grande-Bretagne et en Australie. Je tiens également à féliciter Andreas Mikkelsen et Anders Jæger pour leur nouveau volant. J’ai beaucoup apprécié notre collaboration avec eux et c’est une bonne chose pour le WRC qu’ils soient de retour à temps plein. Andreas figurait parmi les options envisagées pour compléter notre effectif de pilotes en 2018, mais ce n’est pas celle que nous avons privilégiée au moment où il fallait se positionner. »

Scroll