KRIS MEEKE DANS LE PELOTON DE TÊTE AU SHAKEDOWN

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 05/10/2017 - 13:30
(200 Vues)

Pour le coup d’envoi du Rallye d’Espagne, Kris Meeke et Paul Nagle réalisent le deuxième temps du shakedown à bord de leur Citroën C3 WRC. Même s’ils sont plus loin au classement, Stéphane Lefebvre / Gabin Moreau et Khalid Al Qassimi / Chris Patterson tirent également un bilan positif de cette ultime séance d’essais.



  • Seul rallye mixte de la saison, le RallyRACC Catalunya – Rally de España proposait également un shakedown composé de terre et d’asphalte. D’une longueur de 2,97 km, cette spéciale était tracée tout près du parc d’assistance de PortAventura.
  • Lors de leur deuxième passage, Kris Meeke réalisait ce qui resterait longtemps comme le meilleur chrono de la matinée, en 2’05’’5. Le shakedown n’étant pas représentatif de la suite du rallye, ils s’en tenaient aux trois passages obligatoires.
  • Après avoir essayé différents réglages, Stéphane Lefebvre effectuait un quatrième run pour valider ses choix. Les organisateurs ayant arrosé la spéciale avant son passage, il ne pouvait améliorer mais tirait un bilan positif de sa progression.
  • Sur la troisième C3 WRC de Citroën Total Abu Dhabi WRT, Khalid Al Qassimi s’étalonnait lui aussi sur quatre runs, avec une amélioration constante de ses chronos.
  • La journée se clôturera avec la cérémonie de départ, organisée à partir de 20h00 dans les rues de Salou. Vendredi, la première étape se déroulera sur terre, avec six spéciales totalisant 116 km.

 

ILS ONT DIT

Kris Meeke : « C’était une bonne matinée. Nous savons tous que ce shakedown n’est ni représentatif, ni très intéressant sur le plan du pilotage. Mais je me sentais bien au volant et ma C3 WRC fonctionnait parfaitement. Nous voyons que les chronos sont serrés et c’est positif d’être dans le groupe de tête. Nous allons maintenant nous préparer pour les premières spéciales, qui proposeront un défi autrement plus compliqué. »

Stéphane Lefebvre : « Notre quatrième passage devait nous permettre de confirmer les changements de réglages, mais nous avons été piégés par l’arrosage de la piste, qui changeait totalement les conditions d’adhérence. En extrapolant, les données, nous avons tout de même la certitude d’avoir été dans la bonne direction. Je me sens bien au volant de la voiture. Je n’ai pas trop attaqué ce matin mais je suis en confiance avant le départ. »

Khalid Al Qassimi : « J’ai fait une journée d’essais lundi et j’ai réutilisé ce matin les réglages qui m’avaient donné le plus confiance. J’avais de bonnes sensations et j’ai testé différentes cartographies de différentiel et d’accélérateur. Lors de mon tout dernier run, nous avons assemblé la meilleure configuration et le bilan est positif. Par rapport à la Finlande, j’ai le sentiment que la voiture a beaucoup progressé et je pense que nous sommes sur la bonne voie. »

 

CLASSEMENT SHAKEDOWN

1. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 2:05.2

2. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) 2:05.5

3. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) 2:05.9

4. Tanak / Jarveoja (Ford Fiesta WRC) 2:06.3

= Sordo / Marti (Hyundai i20 WRC) 2:06.3

6. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) 2:06.9

7. Ostberg / Eriksen (Ford Fiesta WRC) 2:07.0

8. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 2:07.1

9. Hanninen / Lindstrom (Toyota Yaris WRC) 2:07.3

10. Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC) 2:07.6

11. Lefebvre / Moreau (Citroën C3 WRC) 2:08.1

12. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) 2:08.5

13. Al Qassimi / Patterson (Citroën C3 WRC) 2:10.3

 

Scroll